agriss.com
100 % agricole 100 % services
Annonces gratuites occasion: Tracteur, matériel agricole, Annuaire agricole, Emploi, Infos agricoles, Forums techniques

 

Accueil

La Grippe aviaire, notions sur la maladie

Contact

LA GRIPPE AVIAIRE 

Qui, Quoi, Quand, Ou ?

QU'EST-CE QUE L'INFLUENZA AVIAIRE ?

L'influenza aviaire est une maladie infectieuse, virale, très contagieuse. Elle affecte les oiseaux chez lesquels elle peut provoquer, dans sa forme hautement pathogène, des atteintes importantes pouvant aboutir rapidement à la mort. L'influenza aviaire fait partie des maladies réputées contagieuses, sa déclaration est donc obligatoire.


QUELLES SONT LES ESPECES CONCERNEES ?
Toutes les espèces d'oiseaux, domestiques ou sauvages sont sensibles à cette maladie. Les oiseaux migrateurs constituent un vecteur de diffusion des virus qui peuvent atteindre les élevages de volaille. Dans certaines circonstances, les virus peuvent être transmis à d'autres espèces animales (notamment le porc) et dans certains cas à l'homme. Cependant la transmission à l'homme est extrêmement rare, elle nécessite un contexte épidémiologique exceptionnel (transmission par voie respiratoire, en atmosphère confinée avec les oiseaux infectés).


COMMENT CIRCULE LE VIRUS ?
La maladie peut être introduite dans un élevage par l'intermédiaire des véhicules, du matériel, des personnes, des fientes, des résidus d'élevage et d'oiseaux malades.


LA VIANDE DE VOLAILLE ET LES OEUFS PRESENTENT-ILS DES RISQUES ?
Non, la viande et les œufs ne présentent aucun risque pour la consommation.


COMMENT PROTEGER SON ELEVAGE ?
Pour protéger votre exploitation, vous ne devez y laisser entrer que des camions et du matériel nettoyés et désinfectés. Le transporteur doit vous présenter une attestation de nettoyage et désinfection. Evitez de faire entrer des personnes extérieures dans vos bâtiments d'élevage.


QUELS SONT LES SIGNES CLINIQUES ?
Les formes graves se traduisent par une atteinte importante de l'état général des oiseaux. Des symptômes respiratoires, digestifs et / ou nerveux, peuvent y être associés. En cas de baisse de productivité ou de mortalité anormale, les éleveurs doivent contacter leur vétérinaire.


QUELLE EST LA SITUATION EN FRANCE, EN EUROPE, DANS LE MONDE ?
La France est considérée comme indemne d'influenza aviaire.
En Europe, des foyers d'influenza aviaire hautement pathogènes ont été déclarés dans des élevages de volailles des Pays-Bas en mars 2003. L'Italie a été particulièrement touchée ces dernières années avec 7 foyers en 1997, 1 en 1998, 67 en 1999 et 392 en 2000.
Au niveau international, des foyers ont été déclarés en Australie en 1997, des épisodes sont régulièrement enregistrés à Hong Kong (1997, 1999, 2003) et au Vietnam, Thaïlande et Chine depuis 2002.


QUELLES SONT LES MESURES DE LUTTE ?
Les mesures de lutte sont définies au niveau communautaire. Elles prévoient :
-  En cas de suspicion, la mise sous surveillance de l'exploitation, la réalisation de prélèvements pour analyse, la réalisation d'une enquête épidémiologique.
-  En cas de confirmation, l'abattage et la destruction sur place de toutes les volailles et des œufs de l'exploitation, le nettoyage et la désinfection de l'exploitation suivis d'un vide sanitaire de 21 jours, la mise en place de zones de protection (rayon de 3 km) et de surveillance (rayon de 10 km) autour de l'exploitation, la mise en œuvre de ces mesures dans les exploitations suspectes identifiées lors de l'enquête épidémiologique.


LA VACCINATION EST-ELLE POSSIBLE ?
En France, les maladies liées à la circulation des virus aviaires sont très rares et ne justifient pas l'utilisation de vaccin. De plus, la grande diversité des virus influenza limite la porté d'une vaccination préventive. Il serait cependant possible, en cas de foyers particulièrement importants, de fabriquer en urgence un vaccin à partir de la souche en cause dans un délai de quelques mois.


QUELLES SONT LES MESURES PRISES POUR EVITER L'INTRODUCTION DE CETTE MALADIE DANS L'UNION EUROPEENNE SUITE A LA SITUATION EN ASIE ?
Depuis le 23 janvier 2004, la Commission européenne a pris des mesures de protection contre l'influenza aviaire suite aux foyers découverts en Asie.
Ainsi, les importations d'oiseaux vivants en provenance du Cambodge, d'Indonésie, du Japon, du Laos, de la Malaisie, du Pakistan et de la République populaire de Chine y compris le territoire de Hong Kong, de Corée du Sud, de Thaïlande et du Viêt Nam sont interdites.
Les importations, en provenance de ces pays, de produits issus de volailles, de ratites, de gibiers à plumes d'élevage et sauvage tels que les viandes fraîches, les préparations à base de viande de ces espèces, les œufs, et les aliments crus pour les animaux de compagnie sont interdits en raison du risque d'exposition pour les élevages.
Les produits à base de viande de volailles sont autorisés uniquement de la Malaisie et de Thaïlande sous certaines conditions de traitement thermique.

Accueil ~ Annuaire ~ Librairie ~ Météo ~ Petites annonces agricoles ~ Agenda